OK

Chers internautes, en poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de confidentialité et l'utilisation de cookies afin de collecter des informations et vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts En savoir plus

l’expertise ménopause

100% des femmes sont concernées par la ménopause. Vous entendez souvent parler de ménopause mais vous ne savez pas ce que c’est concrètement. Que se passe-t-il dans votre corps ? Qu’est-ce qui provoque ces changements ? Ménophytea vous apporte toutes les réponses à vos questions.

Les changements physiologiques

Les cheveux

L’abondance de testostérone accélère la construction du cheveu. Celui-ci est donc plus fin et moins bien nourri. On observe alors une perte de densité, un manque de volume et une chute de cheveux plus fréquente.

Les changements physiologiques

Déséquilibre émotionnel

La disparition de la progestérone réduit la résistance au stress. A cela s’ajoute des facteurs environnementaux (départ des enfants, perte d’un ascendant, aléas du couple…) qui peuvent favoriser une sensibilité à fleur de peau. Tout ceci entraîne donc une certaine morosité, des sautes d’humeur, de l’irritabilité…

Les changements physiologiques

Peau

Après 45 ans, les femmes voient apparaître un dessèchement cutané, un affinement et une fragilisation de la peau liés à la chute du taux d’œstrogènes. En effet, les fibres de collagène et d’élastine qui assurent le maintien de la peau se désorganisent.

Les changements physiologiques

Bouffées de chaleur

Les variations hormonales de la ménopause entrainent une carence d’œstrogènes, type d’hormone impliquée dans le mécanisme de thermorégulation. C’est pourquoi les bouffées de chaleur et suées nocturnes sont fréquentes à cette période.

Les changements physiologiques

Rondeurs abdominales

L’arrêt des sécrétions hormonales modifie la répartition des graisses qui se logent principalement au niveau du ventre et de la taille. Parallèlement, les sensations de ballonnements se font plus fréquentes après les repas.

Les changements physiologiques

Intimité

Sécheresse intime : La baisse d’oestrogènes conduit à un amincissement de la muqueuse vaginale qui se fragilise. De plus, une diminution de la teneur en collagène provoque une perte d’élasticité et une mauvaise irrigation des cellules de la muqueuse. De ce fait, l’hydratation et le processus d’humidification des zones intimes se trouvent perturbés, entrainant une sécheresse désagréable au quotidien et lors des rapports sexuels.

 

Gênes urinaires : Les modifications hormonales peuvent entraîner un amincissement de la muqueuse de la vessie, provoquant ainsi un écoulement involontaire de petites quantités d’urine lorsque l’on rit, éternue… On va aux toilettes plus souvent. De plus, une augmentation du pH facilite également l’adhérence bactérienne, ce qui explique une augmentation des gênes urinaires à la ménopause.

 

Baisse de la libido : Une irrigation de la muqueuse diminuée au moment de la ménopause peut entraîner des défauts d’hydratation intime et ainsi des désagréments au moment des rapports sexuels. Il est aussi fréquent d’observer un manque de lubrification lié à une baisse de moral, à l’anxiété, aux difficultés relationnelles… Tout ceci peut avoir des répercussions sur le désir sexuel.

 

Les changements physiologiques

Rétention d’eau

Les variations hormonales accentuent le phénomène d’accumulation d’eau dans les tissus ce qui augmente la sensation de gonflements au niveau du bas du corps, des bras et du visage. En outre, l’arrêt des règles entraine une défaillance de la fonction dépurative qui ralentit l’élimination des toxines.

Les changements physiologiques

Sommeil

Après 45 ans, la sécrétion des hormones du sommeil (sérotonine et mélatonine) est perturbée. Ainsi, il est fréquent d’avoir es troubles de l’endormissement avec des réveils nocturnes ou précoces, d’où une détérioration de la qualité du sommeil de manière générale.

Les changements physiologiques

Prise de poids

Il est fréquent que les changements hormonaux aient des conséquences sur la prise de poids (en moyenne entre 4 et 7 kg)

LA MÉNOPAUSE DANS LA VIE DES FEMMES (pour en savoir plus survoler le tableau)

1. Sécrétion d’hormones : Pendant la période génitale active, les sécrétions d’hormones féminines (œstrogènes et progestérone) fluctuent de façon constante lors des cycles menstruels.

2. A la péri-ménopause, la sécrétion d’hormones féminines fluctue. Les cycles sont irréguliers (durée variable, règles abondantes…) Péri¬-ménopause ou préménopause : période qui précède l’aménorrhée (arrêt des règles). Elle commence en général vers 45 ans. Sa durée peut aller de quelques mois à 7 ans, avec une moyenne de 3 ans et demi après le premier dérèglement des cycles.

3. A la ménopause, la sécrétion de testostérone reste constante tandis qu’il y a une carence en œstrogènes et en progestérone. Cela modifie donc l’équilibre hormonal. En France, la ménopause survient en moyenne entre 50 et 52 ans, elle peut durer de 2 à 10 ans. On dit qu’elle est confirmée après 1 an sans règles, sans cause psychologique ou pathologique.

4. Post-ménopause : période qui suit la ménopause (jusqu’à la fin de sa vie)


La ménopause n’est pas une maladie ! Elle entraîne néanmoins un grand chamboulement de l’organisme qui peut être source d’inconfort. Mais pas de panique, ces désagréments varient en fonction des femmes et ne sont pas tous systématiques !

LA MÉNOPAUSE, UNE SECONDE JEUNESSE

En un siècle, une véritable révolution s'est opérée pour les femmes dans tous les domaines (santé, travail, liberté, sexualité...). Elles sont actives et prennent soin d'elles, en aspirant à toujours plus de féminité et d'épanouissement.

10 millions de femmes sont ménopausées en France 
400 000 nouvelles femmes ménopausées chaque année

Les femmes sont jeunes de plus en plus longtemps. L'espérance de vie se prolonge de jour en jour (84 ans et 4 mois pour les femmes), tandis que l'âge moyen de la ménopause reste 51 ans. Aujourd'hui, une femme vit presque aussi longtemps en période de ménopause qu'en période d'activité ovarienne. C'est dire l'importance que revêt la ménopause dans la vie des femmes.

  • Formules élaborées scientifiquement

  • Qualité de matières premières

  • Réglementation française

Aides et infos